Faire de l'alcool avec de la sauge

Un truc entre le cidre et la bière

Alors j'ai perdu toutes mes notes et toutes les valeurs que j'ai reportées lors de mes expérimentations alcooliques, mais je peux indiquer comment, en gros, on peut faire de l'alcool (environ ~5° à 8°) avec de la sauge. Un truc entre la bière et le cidre (ça se marie bien avec du pastis). Je fais de tête, donc pour les valeurs que je vais donner (pour savoir le degré d'alcool final, et la température des levures), vous adapterez selon vos levures et le degré d'alcool voulu. Le meilleur juge sera votre palais et le calculateur que je vais soumettre… Je pourrais mettre des quantités et tout, mais en fait le mieux c'est d'encore le faire selon votre goût, de toute façon vu le prix que ça coute…

Le matos :

Tout les ustensils doivent être stérilisés! Faudrait-y pas foutre la dysenterie dans votre boisson. Pour stériliser les us et les stencils, vous pourrez les arroser d'eau bouillante… mais évitez de plongez le densimètre dans le bouillant, pour ça on verra des combines.

Étape 1: Faire une bonne tisane

  1. Mettez l'eau au feu qu'elle prenne en degrés.
  2. Foutez-y de la sauge. Laisser infuser jusqu'à ébullition… Goutez. Bien! … Ajoutez si vous voulez la camomille ou les fleurs de pissenlit… Faites infuser un peu… Pour les quantités, il faut ça soit aussi bon qu'une tisane, mais peut-être un brin plus amer. Faites bouillir aussi quelques minutes (~5 au pif) pour désinfecter.
  3. Enlevez toute la végétation de votre jus avec un chinois (stérilisé bien sur…) de sorte qu'il n'y ait plus que du liquide; au pire quelques particules végétales, pas grave. Donc, dehors la sauge! Elle aura bien bossé.
  4. Coupez le feu. Laissez la température un peu descendre (je sais pas, autour de 60 degrés, ou mieux 40…50…) pour pouvoir ajouter du miel. Il ne faut pas faire bouillir le miel, ça le rend mauvais; d'ailleurs un miel bien foutu sait se défendre contre les mauvaises bactéries qui vous fouterons le souk dans votre bibine. Faire chauffer le miel davantage neutraliserait ses propriétés anti-bactériennes (on m'a dit). Mettez un tout petit peu de citron: au goût il faut qu'on devine à peine la présence du citron, très légère acidité quoi.
  5. Alors là attention. C'est le moment ou vous déciderez du degré d'alcool.
  6. Maintenant ouvrez ce lien. Allez en bas voir le calculateur. Mettez dans "Densité initiale" la valeur que vous avez précédemment obtenue. Laissez 1010 de densité, mais si vous voulez gagner en alcool, vous pourrez tendre vers 1000, mais c'est pas sur que vous arrivez à atteindre cette valeur. Mettez 0 sucre à l'embouteillage… Ok… bon là vous avez le degré d'alcool final de votre tisane. après fermentation. Entre 1060 et 1070 c'est pas mal je pense comme densité, ça fait environ 6-7° d'alcool… c'est vous le juge. Pour gagner en densité, ajoutez du miel.
  7. Faites refroidir votre boisson aux alentours de 22 degrés (à voir selon les levures que vous avez choisies…).

Astuce : Si vous avez encore un peu de volonté et pour accélerer le refroidissement, transvasez la tisane d'une casserole l'autre tout en filtrant.

Petite tisane deviendra alcool

Selon la quantité de tisane sucrée que vous avez fait, il faudra mettre plus ou moins de levure… mais alors là c'est un coup à nicker le goût du cidre-bière-hydromel. De mémoire il faut plutôt une cuillère à café de levure pour environ 4/5 litres de tisane. Si il y en a trop, c'est dégueu! (je peux vous le dire). Mais moins y 'en a plus ça met de temps à transformer le sucre en alcool. Preferez le moins au plus, au pire ça vous fera un pétillant léger…

Bon voilà comment on fait dans les grandes lignes.

  1. Mettez la levure doucement dans la tisane ni trop chaude ni trop froide et remuez doucement 2 minutes.
  2. Attendez environ 5 minutes…
  3. Mettez la tisane dans le bac de fermentation muni d'un barboteur et fermez.
  4. Mettez le bac dans un lieu ou la température est bornée à 20-25°.
  5. Attendez 2/3 jours. Et vous observerez l'activité du barboteur qui va s'accroissant.

La vous avez le choix:

1 . Soit vous attendez que l'activité du barboteur se calme/se raréfie (encore 2/3 jours) et jugez à ce moment que c'en est assez d'attendre, alors c'est l'heure de l'embouteillage. Mettre une cuillère ou un peu moins de sucre ou de sirop (sucre fondu avec un tout petit peu d'eau) dans la bouteille et mettez votre tisane alcoolisée dedans. Fermez et mettre ça au frais, buvez ça le lendemain… Vous pouvez toujours laisser encore la ou les bouteilles un peu au tiède 1 jour ou 2 avant de les mettre au frais une semaine.

2 . Soit vous faites une deuxième fermentation (pas essayé)…

Voilà.

(back to home)

(back to home)

(back to home)